Poser du papier peint ? Guide pour poser de la tapisserie comme un pro

Poser du papier peint ? Guide pour poser de la tapisserie comme un pro

poser du papier peint

Poser du papier peint revient à la mode, yes !!!
On assiste au “Come back” de la tapisserie dans la décoration des appartements et maisons, et ce n’est pas pour nous déplaire 😉
Vous voulez rafraichir les murs du salon ? Donner une touche d’originalité à la chambre ? Gommer les imperfections d’une surface ?
Poser du papier peint est une solution simple pour résoudre ces problèmes ! Pas convaincu ?
Facile à poser, facile à changer, il convient à tous les types de pièces, grâce à une grande variété de matières : imperméable, écolo, gaufré, 3D… Un grand éventail de style, de couleurs et de prix… Que demander de plus !
Mais comment poser du papier peint quand on est pas bricoleur ?
Rassurez-vous et suivez le guide, comme pour tous les autres revêtement de sol ou de mur, on vous explique point par point toutes les étapes de la pose de votre tapisserie.
C’est parti !

1) Calculer la quantité de papier peint dont vous aurez besoin :

Le premier pas (si on veut optimiser notre temps), c’est de mesurer la quantité de papier peint dont vous aurez besoin. On vous explique la technique en plusieurs étapes :

Calculer le périmètre (retour à l’école) de la pièce à tapisser. Prenez un mètre, mesurez la largeur et la longueur au sol, additionnez-les et multipliez par deux, ne déduisez pas les fenêtres et les portes car vous aurez besoin de lés (largeur des bandes de papier peint) extras en cas de bêtises.

(largeur + longueur) × 2 = périmètre de la pièce.

Important : les papiers peints s’achètent par rouleaux, la mesure standard est 10 mètres de long et 0, 53 mètres de large, mais on peut trouver des rouleaux de papier peint avec d’autres dimensions.

Par conséquent, pour savoir combien de lés vous aurez besoin c’est donc très simple, vous divisez le périmètre de votre pièce par 0,53 mètres:

Un petit exemple pour illustrer toute cette théorie :

Vous voulez poser du papier peint dans une pièce qui fait 4m de longueur et 3 m de largeur, vous aurez donc besoin de :
((4 mètres + 3 mètres) x 2) / 0,53 = 14 / 0,53 = 26, 41 lés

On arrondi au chiffre supérieur, vous aurez donc besoin de 27 lés 🙂

maths pour poser du papier peint

Bien sûr, si la largeur des lés est différente, vous adapterez votre opération.

Astuce: En sachant qu’un rouleau de tapisserie mesure 10 m, vous avez juste à vérifier que la hauteur de votre plafond est inférieur ou égal à 2,50 m, auquel cas vous divisez le nombre de lés par quatre et vous obtiendrez la quantité de rouleaux de tapisserie nécessaire.

Nota bene : cela est valable qu’avec une tapisserie unie.

Si vous voulez poser du papier peint à motifs, cela devient un peu plus compliqué car il faudra faire des “raccords”, dans ce cas il faut diviser le nombre de lés par 3 seulement (…et pas par 4 comme pour le papier peint uni).

Si vous préférez choisir votre tapisserie avant de calculer la quantité dont vous aurez besoin, on vous laisse le choix , mais pour gagner du temps il vaut mieux faire ses calculs préliminaires avant d’aller au magasin 😉

 

2) Choisissez votre papier peint

Choisir son papier peint

Bon alors là on rentre dans des considérations esthétique…

La première chose à tenir en compte c’est l’ambiance que vous voulez donner à la pièce où vous voulez poser du papier peint. Vous avez une infinité de choix pour cela, il existe beaucoup de styles, formes et couleurs de tapisseries, le plus importante est de choisir celle qui va mieux avec la tonalité de la pièce à tapisser.

Le type de pièce, votre budget , si vous voulez éclairer votre pièce ou la rendre plus tamisé… Il n’y a pas mal de critères à prendre en compte à l’heure de faire votre choix  😉

Les types de papier peint selon votre type de pièce :

Vous avez le choix entre différents types de tapisserie, elles ont chacune leurs qualités et avantages :

  • Le papier peint dit classique ou traditionnel, il n’est pas très épais, on vous recommande de poser du papier peint classique  dans les pièces où le passage est moins fréquent comme les chambres ou le salon.

papier peint traditionnel

 

 

  • Le papier peint vinyle, il est parfait pour les pièces les plus exposées à l’humidité et à la salissure car il est fait d’une fine couche de PVC. Il est imperméable, on peut donc en cas de besoin le laver facilement et le brosser si nécessaire. Il est conseillé de poser du papier peint vinyl dans les chambres d’enfants,  la cuisine et la salle de bain par exemple.
    Il existe en version “à peindre”, de même que le candidat suivant, le papier peint expansé.

papier peint vinyl

 

 

  • Le papier peint vinyle “expansé” ou “gaufré” avec une mousse expansée qui peut prendre toute forme et génère un effet de relief . Son épaisseur est idéal pour cacher les imperfections d’un mur. Il est aussi spécialement conçu pour résister à l’humidité .

papier peint gaufré

 

  • Le papier peint “intissé” : il est idéal pour ceux qui aiment bien gagner du temps 🙂 Il est autocollant (oui oui, comme les vignettes Panini). Il vous épargne donc l’étape laborieuse d’application de la colle, en plus il est lavable et résistant comme ses cousins les “vinyl” et les “vinyl expansé”.

papier peint intissé

  • Le papier peint en 3D est fait pour les plus foufous 🙂 c’est la toute dernière nouveauté en matière de tapisserie. Il est généralement très original et selon le modèle choisi, il peut créer différents effets de luminosité et attribuer un certain effet de profondeur à la pièce. Le seule inconvénient c’est son prix élevé.

poser du papier peint 3D

 

  • Le papier peint “magnétique”, est fait pour les éternelles insatisfaits. Si vous aimez changer souvent le style de votre pièce, ce papier est pour vous. Comment ça marche ? C’est simple, on colle d’abord une couche magnétique au mur, par dessus cette couche on met le papier peint magnétique qui par la suite pourra être collé et décollé (au besoin) très facilement. Il est aussi un peu cher, il faut donc voir quelles sont vos priorités à l’heure de poser du papier peint.

papier peint magnetique

 

  • Le papier peint  écologique, 100% naturel si vous êtes “ecolo-friendly”. Vous désirez décorer votre maison tout en protégeant la nature ? Ce papier peint est parfait pour vous. En plus vous avez un grand choix de matières 100% écologique comme le bambou, les fibres végétales, le liège, le cuir…

papier paint ecolo

 

3) Votre budget : les prix des papiers peints

Généralement on peut trouver des papiers peints à des prix raisonnables, tout dépend bien-sûr du type de papier peint que vous désirez poser.

Souvenez-vous que parfois “le cheap coute cher”, c’est à dire que le moins cher à l’achat n’est pas forcément celui qui sera le moins cher sur le long terme, quand il faudra le changer.

Les rouleaux de papier peint les moins chers du marché coutent environ 5€. Les papiers peints plus chics et luxueux peuvent atteindre la somme de 500€ par rouleau.

En gros, on a une grande variété de prix, cependant, vous pouvez trouver des papiers peint originaux à partir de 10€ par rouleau et des papiers peint de créateurs à 70€ environ. Donc poser du papier peint original n’est pas exclusivement réservé aux grands budgets 😉

 

 

4) La perception d’une pièce:

perception papier peint

Le papier peint permet de modifier la perception de la luminosité et de la dimension de la pièce. Couleurs chaudes, froides, claires, sombres, à motif, à rayure, etc… Chaque caractéristique peut changer l’impression que l’on peut avoir d’un espace.

Par exemple si vous voulez donner un effet de hauteur à la dimension de votre pièce, on vous conseille de choisir un papier peint à rayures verticales.

Choisissez des couleurs chaudes pour les pièces peu exposés à la lumière (exposées au nord par exemple) alors que d’autres qui reçoivent beaucoup de lumière pourront avoir des couleurs plus sombres et froides.

Les tapisseries à petits motifs ou à couleurs claires donneront l’impression d’une pièce agrandie.

Faites attention aussi avec les papiers à motifs surchargés car sil votre pièce est petite cela donnera une impression de lourdeur, pour adoucir cet effet, posez en alternant un lé de papier à motifs et un autre uni.

 

 

5) Le matériel nécessaire pour la pose du papier peint

matériel pose du papier-peint

N’ayez pas peur, cette liste est un peu longue mais vous n’êtes pas obligé d’acheter toues outils, plusieurs d’entre eux sont déjà surement chez vous, et le cas échéant vous pouvez toujours demander à un voisin, ou sur zilok par exemple.

2 Sceaux : un pour la colle et un autre pour le nettoyage final

Une éponge

Un fil à plomb : permet d’apposer le premier lé sur le mur et aussi de vérifier que chaque lé est droit et bien vertical

La lame de tapissier : permet de couper rapidement la bande étalée sur la table

Les ciseaux à papiers peints, elles peuvent être remplacées par la règle et le cutter

Les spatules pour enlever l’ancien revêtement

Un cutter

Les rouleaux en matière plastique molle pour poser le papier peint délicat

Les brosses de tapissier à poils doux, ou les maroufleurs, servent à appuyer le papier peint sur la surface.

La brosse à colle pour appliquer la colle

Un crayon à papier

La règle métallique

Un mètre

 

Alors… Quelle colle utiliser avec mon papier peint ?

colle papier peint

Nous vous conseillons d’acheter la colle en meme temps que la tapisserie car les vendeurs pourront vous conseiller sur la quantité de colle nécessaire en fonction de la surface à tapisser.

Il y a 4 types de colle selon votre papier peint :

– La colle universelle pour les papiers fins et lavables.

– La colle spéciale à peint intissé (voir partie 2)

– La colle vinyle pour les papiers peint lessivables, lourds et denses.

– La colle écologique, conçue expressément pour les papiers peints écologiques.

Les prix: vous pouvez trouver la colle universelle (200 g) à 4€, celle pour les papiers teints intissés (300 g) à 7€ et celle pour le vinyle (300 g) à 9€ environ. Prenez en compte qu’avec 200 g de colle vous pouvez coller de 8 à 10 rouleaux de tapisserie.

A ce stade, le papier peint est choisi, vous avez la colle aussi… vous assurez 😉

On respire un peu et on peut passer à l’étape suivante, la préparation du mur.

 

 

6) Préparation du mur pour la pose du papier peint

preparer mur pose papier peint

Passons à l’action, c’est parti les bricolos 😉

Bien souvent on choisi de poser du papier peint pour éviter d’avoir à refaire les enduits car le mur est en trop mauvais état. L’état du mur doit quand même être correct pour s’assurer que la pose de papier peint soit réussie. On ne peut pas se permettre non plus de ne pas préparer un minimum le mur.

Cette étape peut être un peu embêtante mais elle est très importante pour la suite du processus, alors courage!

Avant toute chose, enlevez les prises et les interrupteurs puis allez couper l’arrivé de l’électricité dans cette pièce depuis votre disjoncteur.

 

  • Retirez l’ancien revêtement (si il y en a un)

Techniquement, si l’ancien papier peint est en bon état, il est possible de coller le nouveau par-dessus. Cependant pour un travail vraiment propre il est préférable de retirer l’ancienne couche.

Règle générale : commencez à décoller le papier peint par la partie basse du mur.

Pour le retirer facilement, il vous faudra le ramollir. Pour ce faire, vous pouvez :

  • Utiliser un produit décapant, généralement ces produits agissent assez vite et ils sont facile à trouver dans les magasins de bricolage.
  • Il est aussi possible d’utiliser des produits que surement vous avez sous la main, du liquide vaisselle avec un peu d’eau chaude peut faire l’affaire.
  • Le vinaigre est aussi efficace pour enlever l’ancienne tapisserie, diluez-le avec de l’eau chaude et voilà! En plus ce mélange vous aidera à faire disparaitre les taches difficiles.
  • Vous pouvez aussi louer une décolleuse de papier peint, cette machine produit un excès de vapeur qui fait ramollir la colle de l’ancienne tapisserie. Il faudra cependant attendre à que les murs soient totalement secs pour commencer le collage de votre tout nouveau papier peint. Faites attention, si votre ancien papier était à motif ou imprimé, il se peut que la teinture soit humidifiée et se fixe sur les murs.
  • Pour la solution “à sec”, c’est possible. À l’aide d’une spatule, de beaucoup de patience et avec de l’huile de coude, vous pourrez en venir à bout. L’avantage c’est que vous pourrez commencer à poser votre papier peint tout de suite, sans attendre que le mur sèche 😉
  • Si la tapisserie à décoller a une couche de PVC (vinyl), il faut en priorité poncer cette couche imperméable avec un papier abrasif pour pouvoir appliquer le produit décapant.

 

  • Nettoyez bien la superficie à tapisser

Si les murs étaient peints, il est nécessaire les laver à l’aide d’une lessive murale, d’eau et d’une éponge pour enlever toutes les salissures, si la peinture est à l’huile ou glycêrophtàlic il faudra poncer avant à l’aide du papier abrasif.

Servez vous d’une spatule pour enlever les traces de colle, de papier ou de peinture.

 

  • Réparez le mur

Si votre mur a des aspérités, trous ou fissures, il faudra les reboucher à l’aide d’un enduit spécial. Cette préparation est équivalente à celle avant de repeindre un mur, on vous donnait ici tous nos conseils pour préparer un mur et lui donner une surface lisse et homogène.



  • Si votre mur est exposé à l’humidité

Il est indispensable d’appliquer un produit imperméabilisant spécial pour les murs humides. Le papier peint n’aime pas du tout l’humidité, non non ! Elle pourrait entrainer quelques problèmes comme par exemple faire couler les couleurs des motifs ou décoller partiellement le papier peint. Si on souhaite coller de la tapisserie dans une pièce où le vapeur est toujours présente, comme la salle de bain ou la cuisine.

Utilisez une colle cellulosique et, comme vous le savez déjà, le papier peint doit posséder une couche PVC. Il faut donc impérativement utiliser un papier vinyle.

Si votre mur présente de traces de salpêtre, vous pouvez appliquer une feuille de plomb, un papier d’apprêt à base de plomb ou une peinture hydrofuge, leur efficacité en tant que isolants du mur est prouvée. Cependant, le salpêtre arrive parfois à transpercer ces protections.

 

  • Si les murs sont poreux (en plâtre par exemple)

Il est nécessaire d’appliquer un bloqueur de fond spéciale pour diminuer la porosité et assurer une bonne adhérence du papier peint, il faut laisser sécher pendant 24 heures pour avoir une superficie en condition. Vous pouvez aussi badigeonner le mur avec la même colle que vous allez utiliser pour la pose du papier peint. Ce procédé est conseillé si l’on veut poser un papier délicat, qui pourrait être taché par une colle mal absorbée.

Retrouvez dans la video un recap des actions à réaliser pour préparer un mur avant de le tapisser

 

Passons si vous le voulez bien à la préparation de la tapisserie, étape indispensable avant de la pose.

7) Préparation du papier peint avant la pose

papier peint raccord

Voilà! La surface est prête, maintenant il faut passer à l’étape de découpage du papier peint.
Il vient en rouleaux, on doit couper des lés en utilisant comme référence la hauteur du mur, il est recommandé d’ajouter 5 centimètres de marge en plus.

Placez les lés de papier peint face à votre table de travail, de telle sorte à avoir la partie à coller vers vous

Si votre tapisserie est à motif, coupez les lés au préalable chacun en fonction du lé précédent pour assurer les raccords.

Vous pouvez les énumérer à l’aide d’un crayon, mais généralement les professionnels dans un soucis de place font 2 tas de lés pour alterner la pose, ils appellent les tas pairs et impairs, me demandez pas pourquoi…

Il faut toujours faire très attention à couper correctement le papier en évitant de mutiler les motifs, laissez toujours une marge de papier en haut et en bas, histoire de bien raccorder les lés.

Si votre tapisserie est uni, c’est plus simple, pas de raccords à faire (youpi !). Vous devez les découper à la longueur souhaitée à l’aide d’une règle, toujours en laissant une petite marge de 5 cm.

 

 

8) Comment encoller (appliquer la colle avant pose) du papier peint ?

encoller papier peint

Votre tapisserie a été découpé préalablement.

  • Prenez le premier lé, et le disposer de façon qu’il dépasse légèrement vers l’avant. Si au moment d’étaler la colle, celle-ci déborde, ce sera dans le vide (partie avant) ou sur le seconde lé (partie arrière).
  • Commencez à appliquer de la colle (préparée préalablement) sur le lé avec la brosse à colle du centre vers l’extérieur. On étale ainsi la colle sur une première moitié du lé.
  • Une fois la première partie du lé couverte de colle, on répète l’opération avec l’autre moitié. Quand la totalité du lé est bien encollée, on laisse reposer 5 ou 10 minutes avant de le poser sur le sur le mur.
  • Encollez au moins 3 ou 4 lés pendant que le premier s’impregne bien, ensuite posez-le sur le mur.
  • Continuez ainsi jusqu’à ce que vous ayez recouvert le mur entièrement.

Ne pas encoller tous les lés avant d’entamer la pose (seulement quelques uns) , s’il se passe trop de temps, la colle peut sécher et goodbye l’adherence du papier peint.

Important : si vous allez poser du papier peint intissé, la chance ! vous ne devez pas appliquer de colle.

On revise comment encoller la tapisserie en video 😉

Enfin ! on arrive à l’étape finale du processus! allez, courage 🙂

9) Pose de la tapisserie

poser papier peint

Dernière étape, on va enfin poser du papier peint 🙂 cool !

On vous conseille de commencer à poser les lés de papier peint en utilisant comme point de départ une fenêtre ou un angle de la pièce. Alignez les bords des lés à l’encadrement de la fenêtre ou l’angle en question.

Commencez par le haut du mur, vous pouvez laisser déborder une petite marge (comme prévu). A l’aide d’une brosse de tapissier spéciale (ou du maroufleur, j’adore ce mot 😉 ), appuyez sur le papier du milieu vers l’extérieur. Si vous repérez des bulles, dissipez-les en les frottant avec un chiffon.

Une fois la partie supérieure collée, refaites la meme operation avec la partie inférieure, il faut poser la totalité du papier peint de la meme manière prenant comme reference le premier lé, toujours bien joindre les bords de lés.

À la fin de l’étape collage, on passe sur les joints avec un rouleau et on découpe l’excès de papier peint (les marges en excès) à l’aide d’un cutter ou des ciseaux.

Petit récapitulatif en video, pour voir les mouvements à l’heure de poser du papier peint.

 

Bon et maintenant que les murs sont fait, on attaque le sol ?
Retrouvez nos articles complets sur la pose de lino au sol et de carrelage 🙂

Si vous n’avez pas les produits nécessaires pour poser du papier peint, que vous n’êtes pas un bricoleur né, ou tout simplement que vous avez autre chose à faire, n’hésitez pas à demander de l’aide aux helpers 😉