Comment protéger les plantes en hiver ? Des conseils efficaces et économique pour protéger vos plantes en hiver

Comment protéger les plantes en hiver ? Des conseils efficaces et économique pour protéger vos plantes en hiver

protéger-les-plantes-en-hiver

Vous le sentez ce froid qui arrive ? Et bien vos plantes aussi figurez-vous…
Il est grand temps de penser à protéger les plantes pour l’hiver avant qu’il ne soit trop tard !
Protéger les plantes en hiver pendant leur hivernage est un acte de citoyenneté botanique ! Autant cette période, pour certaine, peut être fatale, autant elle est primordiale pour leur cycle de vie.
En effet, comme certains mammifères, certaines plantes ont besoin d’hiberner. C’est un repos hivernal bien mérité après le travail fourni pendant les beaux jours !
En hiver, vos plantes ont besoin de moins de lumière, d’engrais et d’eau, mais elles craignent le froid et les courants d’air. Cette article « protéger les plantes en hiver » va vous permettre de connaître, par espèces de plantes, les bons gestes à avoir et à moindre coût.
En une phrase, protéger les plantes en hiver, c’est les isoler de l’air froid, tout en leur assurant une aération suffisante.

 

1 – Protéger les plantes du jardin en hiver

Le froid sur les plantes caduques :

C’est à dire celles qui perdent leurs feuilles lors de la mauvaise saison. Ces plantes n’ont pratiquement plus aucune activité durant l’hiver et elles sont donc beaucoup moins sensibles au froid.
Il est donc moins utile de protéger ces plantes en hiver même si certaines apprécieront un paillage (voir en fin d’article) fait de feuilles séchées ou d’écorces par exemple.

Les plantes vivaces en hiver:

Par définition, une plante qui ne fait pas de bois, comme la fougère. Vivace en termes de pérennité mais pas forcément au froid. Pour vos plantes de parterre, massif, un paillage pour protéger les racines contre le gel suffira…

Il existe aussi des vivaces moins résistantes au gel, pour celles-ci, retourné une vieille corbeille en osier permettra de protéger le cœur de la plante.

La protection des arbustes en hiver :

Protéger le tronc par un paillasson épais que vous placez tout autour. Vous pouvez recycler votre paillasson, l’occasion d’en acheter un autre…

Protéger les plantes pour l'hiver

Autre idée, avec une vieille chaise de paille qui traîne chez mamie, vous retirez la paille que vous pourrez disposer tout autour du tronc :

Protéger les plantes pour l'hiver

ou encore après une balade en campagne, à vous la paille de seigle !Protéger les plantes pour l'hiver

Pour ces 2 dernières méthodes, maintenez la paille par des liens. En plus d’être esthétique, cela protège vraiment du froid et permet une aération parfaite pour l’arbuste. Si vous n’êtes pas très manuel pour protéger les plantes en hiver, vous pouvez acheter ce genre de protection, comme des bandes de bruyères dans des grandes surfaces spécialisée.

Pour protéger la ramure de l’arbuste de l’hiver, recouvrez par un voile d’hivernage (double épaisseur pour les plantes les plus sensibles au froid) que vous pouvez trouver dans toutes jardineries.
En solution économique, allez ramasser des feuilles mortes dehors, acheter des patates par sac de 5 kilos (ça tombe bien c’est pas cher) et garder précieusement le filet des pommes de terre.
Ensuite, faites une ouverture puis enfilez le filet de pomme de terre sur votre plante, puis remplissez le avec toutes des feuilles mortes ! Merci qui ?

2 – Protéger les plantes en bacs et en pots

Quand on parle de protéger les plantes en hiver, il est surtout question d’elles! Les plus exposées aux risques du climat hivernal car l’ensemble de la surface du pot est au contact avec l’air mais pas avec la vraie terre ferme qui maintient une température plus chaude.
Le premier conseil pour protéger ses plantes en hiver serait de … les rentrer tout simplement !
Un endroit hors du gel, frais, aéré et bien éclairé sera parfait. Eviter le choc thermique en les rentrants à cotés du radiateur avec les premiers grands froids !

Par contre si vous n’avez plus de place ni dans le salon, ni dans la cuisine, mieux vaut les laisser à l’extérieur. Elles réussiront plus facilement à y passer l’hiver que dans un intérieur trop chauffé, ou au-dessus du bidet… Voici quelques conseils :

  • Disposer vos plantes en pot à l’endroit le mieux protégé du froid et du vent. L’astuce est de regarder où les feuilles mortes s’amoncellent sur votre terrasse car c’est en général là qu’il n’y a plus de vent pour les déplacer… ou rapprochez les pots près du mur.
  • Pour les petites plantes, il suffit de retourner un pot en terre rempli de paille pour les abriter. Des bouteilles en plastique percées peuvent aussi servir de cloches de protection.
  • Surélevez les pots pour qu’ils ne soient pas en contact direct avec le froid du sol.
  • Enveloppez les pots avec du papier journal, du plastique à bulles qui assurent un bon isolement. Protéger les plantes en hivers, c’est protéger les pots, c’est protéger les racines et c’est protéger la vie… c’est beau
  • Et comme on a vu pour les autres types de plantes, un voile d’hivernage (2 à 3 épaisseurs selon la fragilité de la plante) ; et un paillage au pied permet de bien protéger les plantes en hiver.

3 – Protéger les plantes méditerranéennes et d’orangerie :

On aime tous que nos plantes nous donnent l’impression de vivre à Santa Barbara en mettant un petit palmier sur le balcon.
Face à cet engouement, ces plantes sont aujourd’hui plus résistantes à nos climats qu’auparavant. Ainsi il n’est pas rare de voir des oliviers en Normandie… Protéger ces plantes en hivers restent un indispensable pour que votre rêve exotique puissent perdurer.

Il est donc fortement conseillé de protéger les plantes en hiver par un voile d’hivernage, surtout si elles sont cultivées en pot. Mais attention, le voile d’hivernage ne vous fera gagner que quelques degrés. Par exemple, un citronnier ou un oranger qui résiste à une température de -7° sans voile résistera avec un voile d’hivernage à une température de -10°. Pas plus !

Bien sûr la mesure de les rentrer est plus que jamais d’actualité… un local frais et aéré comme un garage ou une cave, avec un peu de lumière sera un endroit parfait jusqu’en mars.

Si votre bougainvillier ou laurier rose est encore petit, la serre est une autre solution, à condition de la maintenir hors-gel. Vous n’imaginez pas tout ce qu’on peut faire avec des bouteilles en plastiques!

Comment protéger les plantes en hiver serre horizon Comment protéger les plantes en hiver serre

 

Et si vous êtes lancés…. 😉

Comment protéger les plantes en hiver house

4- L’élément essentiel de la protestion des plantes en hiver : le paillage

Pailler consiste à couvrir le sol, autour des plantes avec du paillis (qui peut être de la paille ou quantité d’autres matériaux). Indispensable en été pour lutter contre la sécheresse, le paillage est aussi en une excellente technique pour protéger les plantes en hiver et éviter le gel des racines. Un paillis d’au moins 5 cm d’épaisseur déposé au pied des végétaux est vraiment efficace.

Le paillage a plusieurs avantages, tous aussi intéressants les uns que les autres :

  • Il gêne considérablement le développement des mauvaises herbes.
  • Il limite l’évaporation et maintient le sol dans un état d’humidité qui économise des arrosages.
  • Tous les paillis végétaux ont l’avantage d’être également de bons fertilisants.

Différentes sortes de paillis :

Paillis organiques

La paille coupée est le premier des paillis organiques, celui qui a donné son nom à la technique. Pour différentes raisons, en particulier esthétiques ou pratiques, on lui préfère souvent d’autres végétaux, soit achetés dans le commerce, soit issus du jardin : écorces de pin ou de sapin (un des paillages les plus utilisés en France), de coques de fèves de cacao, de noix de coco, de paille de lin, de chanvre… ou vous pouvez également produire votre propre paillis végétal en réemployant le contenu des paniers de votre tondeuse, feuilles mortes, broyats de branches après taille..

Les paillages à base de bois donnent au jardin une note esthétique. D’autre part, ils restent en place plusieurs années, au contraire des paillis de lin ou d’autres végétaux souples.

Paillis minéraux

Les paillis minéraux sont souvent utilisés pour des raisons esthétiques, car ils donnent beaucoup de caractère au jardin.

Billes d’argile, ardoises, graviers sont les plus courants. Vous pourrez les employer pour toutes sortes de plantations, principalement pour des terrasses et des rocailles. Sa durée est illimitée, car il ne se dégrade pas et son pH neutre ne modifie pas la nature du sol.

Derniers conseils d’Helpy :

  • Protéger les plantes en hiver c’est également protéger votre matériel d’arrosage (enrouleurs, tuyaux d’arrosages, raccords, lances…) doivent être rentrés à l’abri du gel. Quant aux robinets extérieurs, coupez l’eau et videz le circuit. En effet, l’eau gelée à l’intérieur du tuyau gagne en volume et peut fendre le tuyau et la robinetterie.
  • Le compost craint le gel. Aux heures les plus froides de l’hiver, pensez alors à recouvrir le tas de déchets d’une veille couverture, d’une épaisse couche de feuilles mortes ou d’un morceau de moquette.
  • Pour les plantes qui ont été mises en intérieur, dépoussiérez régulièrement leurs feuillages pour éviter le bouchage des stomates respiratoires.
  • Surélever les pots évite le transfert thermique du froid entre le sol et le pot. Cette astuce permet également d’éviter à l’eau de stagner au fond du pot et donc aux racines de geler.
  • Pour contrer les vents du nord et de l’est, posez quelques branches croisées de sapin ou de cyprès à l’endroit où vos plantes sont exposées.

Vous êtes désormais paré pour l’hiver et vous savez comment protéger vos plantes en hiver… n’oubliez pas le terreau et l’éventuel rempotage pour un bon réveil printanier! Si vous déménagez un de ces quatre, notre article pour déménager ses plantes vous explique comment déplacer vos plantes.

Helpy vous souhaite un bon hiver! Et si vous avez besoin de quelqu’un pour s’occuper de vos plantes, téléchargez l’app gratuitement et n’hésitez pas à demander de l’aide aux Helpers.

 

Trouvez de l'aide sur Helpy