Comment changer des plaquettes de frein comme pro : conseils et astuces pour remplacer ses plaquettes de frein

Comment changer des plaquettes de frein comme pro : conseils et astuces pour remplacer ses plaquettes de frein

Comment-changer-des-plaquettes-de-frein

Suite à la révision de votre voiture voilà qu’on vous annonce une inquiétante nouvelle : Il faut changer les plaquettes de frein … bon.
Pour les cas les plus désespérés, un petit tour sur wikipedia pour la culture.
«Changer des plaquettes de frein, ça ne doit pas pas être si dur que ça » vous vous dites, le faire soi-même est un bon moyen d’économiser la main d’ouvre du mécanicien, c’est vrai. Et puis vous éviter aussi le rendez-vous le samedi matin à 8H30.
Seulement changer des plaquettes de frein n’est pas si simple pour « monsieur tout le
monde ».
M ‘étant moi-même lancé sans connaissance dans l’aventure, je peux vous assurer que j’aurais été ravis de disposer d’un article comme celui-ci pour m’expliquer comment m’y prendre.
Remplacer ses plaquettes de frein est un acte sérieux qui ne tolère que très peu d’erreur donc il vaut mieux être bien conseillé.
Comme on aime bien aider sur Helpy, on vous donne les 4 étapes à suivre pour changer ses plaquettes de frein (ou plus selon votre profil de mécano… )
Alors suivez-nous, mais pas de trop près ;)… oui on est rigolo aussi.

 
Un peu d’histoire… Il était une fois les plaquettes de frein… et pourquoi faut-il les remplacer
Une voiture est généralement équipée de deux plaquettes par disque de frein, soit (je retiens deux..)
huit au total. Les plaquettes de frein sont constituées de plaques de support en acier inoxydable avec
un matériau de friction qui fait face au disque. Quand vous freinez, les deux plaquettes vont
« pincer » la piste du disque pour ralentir la rotation de la roue. C’est l’usure de ce matériau de
friction qui fait que vous devez changer vos plaquettes de frein. Sinon, ce sera également le disque
de frein à changer car après le matériau de friction c’est le support métallique de la plaquette qui
rentrera en contact avec le disque et occasionnera des rayures et son inefficacité. Et Bim ça coûte
beaucoup plus cher…
Les plaquettes de frein sont à changer tous les 20 000 à 40 000 kms à l’avant, 70 000 kms à l’arrière.
Enfin, l’élément incontournable du système de freinage : L’étrier. C’est simplement le système global de
freinage du véhicule qui va exercer la pression des plaquettes contre le disque de frein. Une chose
importante pour la suite est de savoir par l’intermédiaire du modèle de votre titine si c’est un étrier
de frein fixe ou coulissant.

Comment changerdes plaquettes de freins - plaquettes usés

Les prérequis du changement des plaquettes de frein
– La boite à « out’s » (Crics, chandelles, tournevis, clés plates, à œil, marteau, repousse-piston…).
– Liquide de frein et du nettoyant.
– Vérifier la compatibilité des plaquettes avec la voiture. Ne choisissez pas n’importe quelles plaquettes. Prenez une grande marque réputée et vérifiez bien qu’elles sont prévues à la fois pour votre auto et pour sa marque d’étrier.
Votre gain d’argent se fera lors du port de la blouse bleu, pas sur la qualité des plaquettes de frein !

Etape 1 : Pour pouvoir changer les plaquettes de frein, il faut d’abord y accéder

Assurez-vous que le véhicule est froid. Si vous venez de conduire, il est possible que les plaquettes, les étriers et les disques soient extrêmement chauds.
Surélever la voiture à l’aide du cric et placez une chandelle ou un support sous le châssis du véhicule. Démonter la roue concernée.
Vous avez maintenant accès à l’ensemble des pièces du freinage et vous pouvez les atteindre en toute sécurité sous la voiture. Ready ?

Etape2 : Démonter l’étrier

– Sur certains véhicules, il faudra débrancher le contact de témoin d’usure.
Comment changer des plaquettes de frein - Debrancher le contact
– Après il va falloir retirer l’étrier. Il y a une petite différence si vous vous êtes attaqué aux freins avant ou arrière. On en reparle…
Pour changer les plaquettes de frein, il faut d’abord retirer l’étrier. Utilisez votre clé pour desserrer les boulons de fixation de l’étrier en place, puis retirez les boulons complètement (ou dans la mesure du possible).
Vous pouvez maintenant voir les plaquettes de frein. Elles sont généralement maintenus sur l’étrier par des épingles ou des boulons ou parfois les deux. Démontez tout ça, on y est !
Pour les étriers de frein avant : Un bon tournevis suffira pour repousser les pistons (ces pistons servent à resserrer les plaquettes de freins). Prenez appui sur la plaquette et poussez le vers l’extérieur. Vos plaquettes de frein sont libres, vous pouvez les remplacer.
Comment changer des plaquettes de frein - Retirez les étriers
Ce qui est vraiment important – ne laissez pas l’étrier pendre par la ligne de frein. Cela peut causer des dommages à la ligne et finalement conduire à une défaillance des freins. Au lieu de cela, fixez l’étrier à un élément de suspension à proximité en utilisant un élastique ou un morceau de fil de fer.

Etape 3 : Changer les plaquettes de frein arrière,  repousser le piston.

Souvent le frein de stationnement est relié aux étriers de frein arrière, il faut donc commencer par relâcher le frein à main.
Pour pouvoir installer les nouvelles plaquettes de frein, vous devez repousser manuellement le piston de l’étrier. Au fil de l’utilisation de vos freins, le piston de l’étrier sort progressivement de son logement afin de compenser l’usure des plaquettes. Donc vous devez le remettre à sa position initiale pour positionner les nouvelles plaquettes et, vous l’aurez compris, qui sont plus épaisses.
Pour ce faire, Vous aurez certainement besoin d’un serre-joint, si vous n’en disposez pas, n’hésitez pas à demander sur Helpy.
Placer l’extrémité de la vis contre le piston. Lorsque vous tournez la vis, la pince va augmenter la pression sur le piston. Gardez le serrer jusqu’à ce que vous soyez en mesure de glisser les nouvelles plaquettes dans l’étrier !!
Comment changer des plaquettes de freins - le piston
Et voilà… enlever les plaquettes usées, et mettez les nouvelles !
Vous avez déjà entendu « laisser cet endroit aussi propre que vous l’avez trouvé.. »,  et bien là c’est un peu pareil ! Les plaquettes bien attachées, l’étrier refixé, le contact de témoin d’usure rebranché ! On vous fait confiance !
Avant de partir, démarrer le moteur et « pomper » sur la pédale de frein jusqu’à ce qu’elle devienne ferme. Cela permet de resserrer les plaquettes sur le disque et permet le premier freinage.

Etape 4 : Pour rouler en toute sécurité, un check du liquide de frein

Une dernière chose, vérifiez le niveau du liquide de frein, si vous devez en rajouter, veillez à ne pas dépasser le volume maximum. C’est indépendant du fait de changer des plaquettes de frein mais vu que vous avez le nez dedans autant le faire.
Si cela fait plus de 4 ans que votre liquide de frein n’a pas été changé, cela devient nécessaire de la purger.
Voilà une petite serie de video tutoriel sur la purge du liquide de frein (sous-titré en anglais pour vous faire réviser) qui vous aidera à comprendre, on vous conseille tout de même de ne pas vous engagez dans cette opération sans aucune expérience.
Sinon direction le garage ou mieux encore, demandez sur Helpy 😉


Avant de vous laisser, des conseils en veux-tu en voilà :
– Soyez méthodiques. Avant de changer les plaquettes de frein, regarder bien leur mode d’attache. Ce conseil s’applique à toute l’opération.
– Ne démontez pas les deux cotés en même temps. Commencez par une roue, l’autre pourra vous permettre de vous retrouver en cas de zone de turbulence.
– Changer des plaquettes de frein neuves sur un disque usé est une mauvaise idée. Acceptez la réalité et trouvez un tutoriel sur « comment changer des disques » ou un helper pour vous aider.
– Attention aux plaquettes à l’envers. Ça serait dommage après toute cette bonne volonté.
Voilà, j’espère que ces conseils de mécanique vous aideront à changer des plaquettes de frein en toute sérénité.
Dans le doute pour la première fois, demandez de l’aide sur Helpy, un helper viendra vous montrer pour la roue avant droite, il vous en restera trois… ne vous inquiétez pas !
Et puis si ça vous paraît trop compliqué, il vous reste aussi la solution de déléguer entièrement la tâche à un helper, ce sera toujours moins cher que le garage 😉

 

Trouvez de l'aide sur Helpy