Comment poser une tringle à rideaux comme un PRO en 4 étapes
16512
post-template-default,single,single-post,postid-16512,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode-theme-ver-8.0,wpb-js-composer js-comp-ver-5.1.1,vc_responsive

03 Fév Poser une tringle à rideaux : 4 étapes pour fixer une barre de rideaux

poser une tringle à rideaux en 4 étapes

Voilà, c’est bon vous avez choisi le type de tringles et rideaux vous aimeriez mettre au-dessus de votre fenêtre.
C’était la partie la plus sympa, il faut bien l’avouer… Il va falloir maintenant entrer dans le dur, la partie bricolage de l’opération et poser une tringle à rideaux pour faire tenir tout ça… Ou « poser une barre de rideaux » comme disent les plus bricoleurs d’entre nous 😉
Alors comment ça tient ce truc ?
Poser une tringle à rideaux est une action plutôt simple en théorie, encore faut-il s’être bien renseigné au préalable. Il y a bien sûr plusieurs types de tringles, avec des systèmes de fixation qui varient en fonction des supports (la matière de la paroi), et surtout il faut utiliser les outils adéquats…
Par exemple, erreur classique, la perceuse que vous venez d’acheter ne vous sera pas très utile si elle n’est pas capable de percer votre mur en béton… Et oui il fallait un perforateur, on ne peut pas deviner bien sûr…
Le but de cet article est de vous éviter la période ou vous galérez en essayant de lire des tutos incomplets et les appliquer à votre situation.
Comme pour nos autres guides de petit bricolage, on vous présente donc ici un guide complet pour poser vos barres de rideaux comme un pro et que vous n’ayez plus qu’a les habillez de vos beaux rideaux neufs 🙂
Suivez le guide !

 

1 – La préparation du « chantier »

Pour commencer faisons un rapide tour des 3 principaux types de tringle à rideaux.
la tringle applique (la plus courante) : après avoir percé le mur au-dessus de la fenêtre ses supports fixés avec des vis et des chevilles font tenir la barre de rideaux juste au dessus de la fenêtre.
La tringle au plafond : celle-ci impose de faire des trous au plafond au-dessus de la fenêtre pour y fixer les supports de la barre. Cette technique est nécessaire lorsque par exemple le mur au-dessus de la fenêtre est ornés de moulures ou autres boiseries qu’il convient de ne pas endommager (on veut récupérer notre caution bien sûr).
La tringle mur-à-mur : il s’agit là de fixer les supports sur les murs adjacent au mur de la fenêtre. Utilisé rarement et uniquement dans les pièces étroites, cette technique permettra d’avoir un rideau qui coupera complètement la pièce de la partie devant la fenêtre (si vous avez honte de votre mur…).

 

Types de tringle à rideaux

 

Maintenant, désolé pour ceux qui espèrent trouver des tringles sans perçage qui tiennent dans le temps, mais ce n’est pas possible, pour avoir une tringle solide, il n’y a pas de secret il va falloir percer des trous, entre autres actions, qui nécessitent d’avoir les outils adéquats.
Voici la liste des outils dont vous devez disposez avant de vous lancer :
– Un mètre
– Une perceuse (plutôt un perforateur pour éviter les problèmes inattendus de support)
– Un niveau à bulle (oui, nous aussi on aime bien jouer avec)
– Une longue règle
– Un crayon (de bois, ou à papier, cela dépends si vous manger des chocolatines ou bien des pains au chocolat)
– Un fil à plombs (pour les tringles à plafond)
– Un tournevis
– Une équerre
– Une scie (oui oui, on en reparle après)

En ce qui concerne les supports que vous pouvez rencontrer, on distingues principalement :
Les parois pleines : bois, pierre, brique, béton, parpaing plein, bois, etc..
Pour ces parois il faudra plutôt utiliser un forêt plutôt qu’une mèche, on est jamais s^r de ce qu’on va trouver dans les couches plus profondes du mur.
Les parois creuses : du plaquo, parpaing creux, brique creuse, etc…
Là vous pouvez utiliser des mèches.
Petit rappel, pour ceux qui veulent approfondir le sujet de la différence entre mèche et forêt 😉

En fonction de l’épaisseurs de la paroi, il faudra choisir la bonne cheville.
En effet l’idée est que la cheville (et la vis qui ira dedans) soit solidement fixés à la paroi.
Voilà un petit récapitulatif qui décrit les types de chevilles à utiliser en fonction du type de paroi :

Pour les parois pleines et dures, il faudra des chevilles à expansion, elle gonfle lorsque l’on insère la vis pour une meilleur fixation.
Plusieurs modèles correspondent : à ailette, grille, nylon, ancrage.

Pour les parois pleines et tendres, optez pour les chevilles à écartement avec leur corps fendu en 2 parties qui s’écartent et se bloquent dans le mur quand on insère la vis.

Pour les parois creuses, il faudra préférer une cheville à rétractation car si l’épaisseur est vraiment mince, votre cheville va se balader dans le trou. Celle-ci se rétracte et se bloque contre la paroi intérieure (malin ces bricoleurs).

Voilà une petite video expliquant tout ce que vous pouvez trouver comme types de cheville en fonction du support à percer. C’est très bien expliqué par le monsieur mal rasé 😉

 

2 – Préparation de l’emplacement pour poser une barre de rideaux

Maintenant que vous êtes parés à l’action, il va falloir préparer la pose de la tringle à rideaux en faisant des marques et des petits dessins 😉
Il va falloir déterminez l’emplacement de la barre de rideau, et on va commencer par la pose de tringle classique en applique au dessus de la fenêtre :
– Mettez vous d’abord à la bonne hauteur pour pouvoir travailler confortablement au dessus de la fenêtre. L’idéal étant l’escabeau bien sûr, évitez la pile de livre posée sur la chaise, on ne veut pas se casser la jambe pour l’amour du bricolage.
– Faites glisser votre règle à la verticale le long du bord de la fenêtre en allant vers le haut
et faites une marque 10 cm au-dessus de la fenêtre dans cet alignement. Il s’agit de la distance « olympique » respecter par tous les pros, la distance qui permet de ne pas entraver l’ouverture de la fenêtre.
– On fait la même chose de l’autre coté.
– Reliez ces 2 points par un trait de crayon, l’occasion de vérifier que vous êtes bien droit grâce au niveau à bulle.
– Poursuivez ce trait au delà des marques, et faites de nouvelles marques 15 cm plus loin, de part et d’autre de la fenêtre. Il s’agit des emplacement des supports…
– Placez le bas du support contre le trait repère, puis marquez les points de perçage au crayon.

 

emplacement des fixations de tringles à rideaux

 

Pour le plafond : il est préférable d’utiliser des supports plafond (qui portent bien leur nom).
L’écartement entre les 2 points (10cm de chaque côté de la fenêtre) sera le même, reportez donc ce marquage verticalement sur le haut de votre mur avec le fil à plomb et définissez les axes de position des supports en utilisant une équerre. Reste à définir la distance de décalage de la tringle au mur, 8 à 15cm, ou même plus si il y a un coffre à volet roulant.

3 – Fixer les supports de la barre de rideaux

A l’emplacement de vos beau marquages, vous allez pouvoir percer maintenant. On y est, ce que l’on a tous envie de faire depuis le début : utiliser la perceuse…ba oui il faut être honnête.

 

Revenons à nos moutons :
– Pour un perçage propre et précis, faites un premier perçage avec un forêt de diamètre 4mm.
Ce premier trou plus fin donnera l’axe directeur pour le trou final et vous permettra d’éviter de faire un trou énorme si vous rencontrez un obstacle inattendu comme un tuyau métallique, ou autres…
– Avec votre perceuse (perforateur pour ceux qui suivent et qui veulent éviter les problèmes éventuels) munie de votre mèche ou forêt adaptée au type de mur, percez les trous (logements des chevilles) en tenant la machine bien perpendiculaire au mur.
– Insérez les chevilles dans les trous (vous aurez peu être besoin d’un marteau pour les faire rentrer), chevilles choisies spécialement pour le type de paroi.
– Vous n’avez plus qu’à vissez ensuite le supports à la paroi à l’aide d’un tournevis.

fixation du support de tringle à rideaux

– Avant de fixer le deuxième support, il reste une chose à faire par précaution.
Enfilez la tringle à rideaux et positionnez votre deuxième support à l’endroit où il est supposé être fixé.
Vérifiez que la tringle soit ainsi bien horizontale avec le niveau à bulle, marquez la nouvelle position du perçage si ce n’est pas le cas. Voilà, vous pouvez fixer le 2eme support 🙂

4 – Ajuster la taille de la tringle à rideaux

Nous sommes à la dernières étape, il s’agit désormais d’installer la tringle à rideaux.
– Une fois que les supports sont fixés, mesurez la distance entre les 2 et ajoutez 15cm, vous obtenez la longueur nécessaire de votre barre.
– C’est le moment de se transformer en bucheron (ou en Hipster) et de sortir la scie (à métaux ou à bois selon la matière de votre tringle).
– Mesurez et faites un marquage de la bonne taille au crayon sur la tringle. Il ne vous reste plus qu’a scier la tringle à hauteur sur cette marque.

 

Scier la barre à rideaux

 

– Pour vous éviter de jouer à l’apprenti coupeur de bûches, il existe des tringles extensibles. A la manière des barres de rideaux de douche, la tringle contient une autre tringle plus fine, ce qui permet d’adapter l’ensemble à la bonne longueur. Ce n’est généralement pas les plus belles, et le choix est restreint.

Attention : si votre tringle mesure plus de 2 m, il faudra en théorie prévoir un support central, en particulier si le rideau est d’un tissu épais et lourd.

– Il ne vous reste plus qu’à enfiler les anneaux et les rideaux sur la tringle 🙂

Voilà, mission accomplie, vous avez réussi à poser une tringle à rideaux avec brio, c’est la fin de ce petit guide, on espère qu’il vous aura été utile 🙂
Rideau…

 

—–